sábado, 17 de fevereiro de 2018

Brésil : "Le crime organisé a quasiment pris le contrôle de Rio", l'armée envoyée

Europe 1

L'armée va prendre le contrôle de la sécurité à Rio en raison de la violence des gangs de narcotrafiquants qui gangrène depuis plus d'un an. 

Photo: Mauro Pimentel/AFP
"Le crime organisé a quasiment pris le contrôle de l'État de Rio", a déclaré vendredi le président brésilien Michel Temer, après avoir signé un décret donnant à l'armée le contrôle des opérations de sécurité de cet Etat dépassé par la violence. "Je prends ces mesures extrêmes parce que les circonstances l'exigent. Le gouvernement apportera des réponses dures et fermes, adoptant toutes les mesures nécessaires pour éradiquer le crime organisé", a ajouté le chef de l'État lors d'une cérémonie officielle à Brasilia. 

L'armée prend le contrôle de la sécurité. 
L'armée va être chargée de la lutte contre la criminalité dans l'Etat de Rio de Janeiro, alors que cet Etat apparaît totalement dépassé par une flambée de violences meurtrières. L'armée va prendre le contrôle de toutes les opérations de sécurité et chapeauter les forces de police aux termes de ce décret, inédit depuis la fin en 1985 de la dictature militaire. Cette décision a été prise au lendemain du carnaval de Rio au cours duquel se sont multipliés les agressions et vols à main armée. Le gouverneur de l'État de Rio, Luiz Fernando Pezão, a fait un mea culpa. "Nous n'étions pas prêts. Il y a eu des erreurs les deux premiers jours et ensuite nous avons renforcé les patrouilles. Mais je pense que nous avons commis une erreur", a-t-il reconnu mercredi.

La violence gangrène. 
La police s'est révélée incapable de contrôler la situation, qui a dégénéré un an après les Jeux olympiques, et particulièrement ces derniers mois, à Rio. Le gouvernement fédéral y a envoyé en juillet 8.500 militaires en renfort, sans effet notable à ce jour. Une dizaine d'opérations coup de poing dans diverses favelas n'ont pas suffi à éradiquer la violence imposée par les gangs de narcotrafiquants. Les fusillades ont augmenté dans la "Ville merveilleuse" de même que les détournements de cargaisons de poids lourds et que les vols par "arrastao", expédition en bande qui consiste à ratisser une zone au pas de course et à voler toutes les personnes présentes. 

Titre et Texte: Europe1.fr avec AFP

Um comentário:

Por favor, evite o anonimato! Mesmo que opte pelo botãozinho "Anônimo", escreva o seu nome no final do seu comentário.
Não use CAIXA ALTA, (Não grite!), isto é, não escreva tudo em maiúsculas, escreva normalmente.
Obrigado pela sua participação!
Volte sempre!
Abraços./-