sábado, 26 de setembro de 2020

Une minorité d'Américains soutient désormais le mouvement racialiste et violent Black Lives Matter

Le soutien aux militants antiracistes s'est effondré depuis juin. L'image violente désormais associée à ces manifestations expliquerait cette bascule.

 Valeurs Actuelles

 Le soutien de la population américaine aux manifestations du mouvement racialiste Black Lives Matter s'écroule. En effet, selon une information rapportée par Le Daily Mail, un sondage d'opinion effectué par l'Associated Press et l'université de Chicago entre le 11 et le 14 septembre démontre que seulement 39% des Américains approuvent désormais les manifestations, contre 54% en juin.  

Un tiers des Américains pense que les manifestations Black Lives Matter « souvent ou toujours violentes » 

Photo: Stephen Lam/Reuters

Christian Davenport, politologue à l'université du Michigan, met ce basculement de l'opinion sur le compte de la fatigue compassionnelle. Il estime effectivement qu'une fois l'indignation pour des vidéos telles que celles de George Floyd passée, la population veut revenir à son quotidien. Cela se traduit dans les chiffres : 44% des Américains sondés se montrent désapprobateurs à l'encontre des manifestations Black Lives Matter. La bascule de l'opinion se situe également au niveau de la perception de la violence, puisque quasi un tiers des Américains soutient que les manifestations sont désormais « souvent ou toujours violentes », contre 22% il y a trois mois. 

La colère pour Breonna Taylor pas prise en compte

Ce sondage intervient alors que les manifestants antiracistes et racialistes du mouvement Black Lives Matter sont galvanisés par le jugement d'un des policiers responsables du décès de Breonna Taylor. L'infirmière afro-américaine a été tuée par balle chez elle, lors d'une intervention policière. Le policier mis en cause n'a été reconnu coupable que pour « mise en danger de la vie d'autrui », car des balles ont touché le mur des voisins. Jugée injuste par les militants antiracistes, cette décision a provoqué des manifestations qui ont donné lieu à de violentes confrontations avec la police. Il est donc à souligner que l'affaire Breonna Taylor n'a pas été prise en compte lorsque le sondage a été effectué. Enfin, même au sein de la communauté noire, la situation évolue. Alors que 44% des Afro-américains pensaient « presque toutes » les manifestations Black Lives Matter « pacifiques », ils ne sont plus que 35% depuis ce mois-ci.  

Titre et Texte: Valeurs Actuelles, Samedi 26 septembre 2020 à 16h18

Nenhum comentário:

Postar um comentário

Não aceitamos/não publicamos comentários anônimos.

Se optar por "Anônimo", escreva o seu nome no final do comentário.

Não use CAIXA ALTA, (Não grite!), isto é, não escreva tudo em maiúsculas, escreva normalmente. Obrigado pela sua participação!
Volte sempre!
Abraços./-