sábado, 16 de abril de 2022

Quand les médias vous dictent votre vote

Depuis dimanche dernier, les médias de gauche ont pris les armes et sont montés au front. Un seul objectif, parvenir à faire barrage à Marine Le Pen à tout prix pour l'empêcher de gagner cette élection. 

Tous les coups sont permis, comparaisons fallacieuses, invectives, menaces, propagande. Les unes des journaux sont violentes et n'ont qu'un but : faire peur aux électeurs. L'Obs a même crée la polémique en rappelant que "Si Marine Le Pen était élue, elle pourrait devenir la commandante en chef de la force de frappe française, et déclencher l'équivalent de 48 000 Hiroshima sur une grande partie des États-Unis, de la Russie, de la Chine, de l'Afrique − et sur l'Europe." 

Si quelqu'un parvient à trouver le moment où Marine Le Pen a exprimé son souhait de déclencher la troisième guerre mondiale... 

Encore une fois, les médias se déclarent en phares de la pensée et dictent le choix de leurs lecteurs.

À Valeurs actuelles, nous respectons l'avis de nos lecteurs et surtout nous ne méprisons pas leur intelligence en leur dictant leur vote. N'oublions pas qu'un journal doit informer et non former : principe qui semble avoir été oublié par nos confrères de gauche

Alors n'hésitez plus à souscrire à notre offre !

Cette offre vous permet de lire en avant-première notre journal en version digitale, d’accéder à nos articles payants en illimité ainsi qu’à l’intégralité de nos contenus numériques et de recevoir chaque soir notre lettre VA Présidentielle, un condensé d’actualités quotidiennes.

En vous abonnant à Valeurs actuelles, vous soutenez une rédaction jeune et engagée et participez à la diffusion de vos idées. 

Nenhum comentário:

Postar um comentário

Não aceitamos/não publicamos comentários anônimos.

Se optar por "Anônimo", escreva o seu nome no final do comentário.

Não use CAIXA ALTA, (Não grite!), isto é, não escreva tudo em maiúsculas, escreva normalmente. Obrigado pela sua participação!
Volte sempre!
Abraços./-