segunda-feira, 15 de fevereiro de 2021

Le professeur Didier Raoult publie ses «Carnets de guerre covid-19» et assume tout

Sébastien Mansour

Le livre du directeur général de l'IHU Méditerranée Infection de Marseille est sorti le jeudi 11 février. Dans cet ouvrage, publié aux éditions Michel Lafon, Didier Raoult dénonce le « plus grand scandale sanitaire du XXIe siècle ».

« Je ne regrette rien de ce que j'ai dit, rien de ce que j'ai fait ». C’est ainsi que Didier Raoult a annoncé, sur Twitter, la sortie de son livre, en fin de semaine dernière. Un pavé de près de 500 pages dans lequel le Professeur de médecine, infectiologue et microbiologiste raconte le travail mené au sein de son service au cours de l’année 2020. Une année marquée par l’épidémie de Covid-19 et durant laquelle le médecin à la personnalité clivante s’est imposé dans le paysage médiatique.

Dans « Carnets de Guerre COVID-19 », il livre son opinion sur la gestion de la pandémie et revient notamment sur les polémiques qui ont agité le monde politique et médical au sujet du traitement à l'hydroxychloroquine, qu’il avait été le premier à préconiser. 

« Pas de dépistage général, un confinement où les patients " positifs " contaminent leurs proches indemnes et attendent de ne plus pouvoir respirer pour qu'on les emmène en réanimation, l’interdiction d'un médicament sans danger prescrit depuis des décennies mais bon marché donc pas rentable au profit d'un produit à la toxicité connue mais très cher et qui a généré des fortunes, et de prestigieux journaux scientifiques qui, dans cette guerre, ont gravement dérapé... Voilà qui m'a paru justifier de porter à la connaissance du public le verbatim des communications hebdomadaires à l'IHU Méditerranée Infection de Marseille », souligne Didier Raoult.

Titre et Texte: Sébastien Mansour, CNEWS, 15-2-2021 10h08

Relacionados: 
Sheba researcher: Antiparasitic drug reduces length of COVID-19 infection 
A Sadly Revealing Story 
Auxiliar de Enfermagem francês: “... Eu me sentia tranquilo por dispor de azitromicina e cloroquina, pois evitavam casos graves!" 
More evidence of the statistically significant antiviral impact of ivermectin in a double blinded Israeli Randomized Controlled Trial 
Twitter censura página pró-tratamento precoce 
Cinco perguntas para o médico Flávio Cadegiani, pesquisador do tratamento precoce 
África do Sul aprova uso de ivermectina no combate à covid-19 
Um terço dos médicos acredita no tratamento precoce, diz pesquisa 

Nenhum comentário:

Postar um comentário

Não aceitamos/não publicamos comentários anônimos.

Se optar por "Anônimo", escreva o seu nome no final do comentário.

Não use CAIXA ALTA, (Não grite!), isto é, não escreva tudo em maiúsculas, escreva normalmente. Obrigado pela sua participação!
Volte sempre!
Abraços./-