terça-feira, 20 de dezembro de 2022

[Livros & Leituras] Le temps des loups

Adorei! Revi a França interiorana que aprendi a amar. (Aliás, por pouco, ou preguiça, não me tornei cidadão francês, naquela década de 70 do século passado!).

Um autor politicamente incorreto, isto é, um autor que escreve com naturalidade, prezando a cultura e tradição francesas. Que, a julgar pela atualidade, não demorará a se tornar um país (povo, paisagem e costumes) muçulmano. Já não se come carne de porco nas cantinas escolares, o presépio da cidade de Béziers é proibido pela “justiça” e etc…

Voltemos ao livro. Tem um trecho, entre as páginas 145 e 152, na boca de Blanche, absolutamente denunciador e corajoso.

O progressismo macroniano ou, simplesmente, a esquerda assexuada e esvaziada de valores, odiou o livro. Portanto, ótima recomendação!

“Les trois frères Grosdidier occupent la ferme-auberge de leurs parents. Ils l’ont laissée à l’abandon. Seul Jean-Didier occupe un emploi à temps partiel.

Jean-Mo, l’aîné, est un abruti doublé d’un fainéant. Le benjamin, Jean-Jean, est un poète-rêveur qui veut ouvrir un palace pour milliardaires sur une île privée.

Ils vivent près d’Épinal où se déroule un salon littéraire réputé. C’est en voyant, dans le journal, l’annonce de la participation de Saman­tha Sun-Lopez, une chanteuse américaine ayant fait de ses mémoires un best-seller, que Jean-Mo a l’idée géniale de l’enlever lorsqu’elle ira aux toilettes et réclamer une rançon.”

Pour une collection qui se dit "bordeline", la promesse est bien tenue. Ce petit roman a visiblement dérangé quelques lecteurs peu habitués aux boissons fortes que sirotent certaines Polonaises au petit-déjeuner.

Ouvrir un roman d'Olivier Maulin c'est recevoir une bouffée d'air frais, aérant le marigot littéraire saturé par les zélotes de l'Index librorum prohibitorum et les petits gardes rouges du wokisme que l'auteur passe au wok.

Olivier Maulin c'est le Marcel Aymé de la France périphérique, un écrivain qui trempe sa plume dans les terroirs charnels. Son intrigue débute certes à Épinal mais il serait réducteur de l'enfermer dans une image d'Épinal.

L'auteur exprime une profonde tendresse pour les foldingos et les gueules cassées qui font honte aux CSP+. Dans cette zone blanche de la littérature, les tontons flingueurs de la sédition tranquille s'expriment impunément dans un idiome de roman de gare et se laissant aller à des diatribes d'anthologie d'un certain niveau philosophique.

Dans cette ferme vosgienne peuplée de braves gens délaissés par la mondialisation, l'ironie malicieuse veut que l'héroïne féminine devienne l'avenir de ces hommes. On ne se lasse pas de relire certains passages après avoir ri à gorge déployée.

Maulin c'est un regard paasalinien sur la société ou tout s'achève dans le rire, l'amour, la fête et la joie. L'imaginaire débridé de ce Lorrain frondeur doublé d'un bucheron finlandais n'est point carencé en vitamines du bonheur et sa chaleur humaine nous réchauffe au fil de ces pages. Depuis la révélation d'En attendant le roi du monde, l'auteur prétend écrire le même roman, ce qui est d'une modestie rare et précieuse.

Nul doute que les Gaulois réfractaires de Lorraine ou d'ailleurs feront de lui leur trouvère. Et si pour certains le rire effronté de Maulin a l'odeur du souffre du Malin, c'est qu'il a réussi son coup, car nul n'ignore que le rire De Voltaire est bien (plus) efficace que les larmes de Rousseau!

Tobiblion, 22-9-2022



Relacionado: 
Le retour du roi


Anteriores: 
Sobre a Liberdade 
Em terra de cegos, quem tem um olho é príncipe 
O que o governo fez com o nosso dinheiro? 
A Lei – Por que a esquerda não funciona? 
Passaporte 2030 – O sequestro silencioso da Liberdade 

Nenhum comentário:

Postar um comentário

Não aceitamos/não publicamos comentários anônimos.

Se optar por "Anônimo", escreva o seu nome no final do comentário.

Não use CAIXA ALTA, (Não grite!), isto é, não escreva tudo em maiúsculas, escreva normalmente. Obrigado pela sua participação!
Volte sempre!
Abraços./-